Les salariés bénéficient de nombreuses options de financement en vue d’une future formation. Selon la situation de l’entreprise, du type de contrat ou même de la situation de licenciement, il est toujours possible de trouver une solution vous permettant d’accéder à une formation et à vous ouvrir les portes d’un nouveau départ professionnel.

SALARIÉ EN CONTRAT À DURÉE INDÉTERMINÉE (CDI)

Vous avez travaillé au moins 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise à laquelle vous appartenez (36 mois dans les entreprises artisanales de moins de 10 salariés).

Informez-vous sur les conditions pour bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF) si la formation que vous voulez suivre n’est pas prévue dans le plan de formation de votre entreprise. Les organismes gestionnaires du CIF (Fongécif* ou OPACIF*) vous informent et vous conseillent sur le congé individuel de formation et le bilan de compétences.

Vous pouvez aussi sous conditions mobiliser votre compte personnel de formation. Pour en savoir plus, consultez le site officiel www.moncompteformation.gouv.fr

*Fongécif : Fonds de gestion du congé individuel de formation *OPACIF : Organisme paritaire agréé au titre du CIF

SALARIÉ EN CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE (CDD)

Vous avez travaillé 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non, sous contrat à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois. L’action de formation que vous souhaitez suivre doit débuter dans les 12 mois après la fin de votre contrat à durée déterminée.

Informez-vous sur les possibilités pour :

  • Être pris en charge dans le cadre d’un CIF-CDD : votre ex-employeur vous indiquera l’adresse de l’organisme à contacter.

  • Bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF) si la formation que vous voulez suivre n’est pas prévue dans le plan de formation de votre entreprise.

Vous pouvez aussi sous conditions mobiliser votre compte personnel de formation. Pour en savoir plus, consultez le site officiel www.moncompteformation.gouv.fr

SALARIÉ EN INTÉRIM

Renseignez-vous auprès du Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT). Il permet aux entreprises de travail temporaire et à leurs salariés d’accroître leur performance et donc leur adéquation avec les besoins du marché via des dispositifs de formation.

CERTIFICATS

formation rncp
formation-image-petit

PLUS D'INFORMATIONS SUR LES FINANCEMENTS DE SALARIÉS.

SALARIE EN PROCÉDURE DE LICENCIEMENT

Chèque Pass Formation (CHPF)

HDF – Direction de la Formation Professionnelle

Objectif(s) :

  • Permettre au bénéficiaire de l’aide d’accéder à une formation qualifiante ou certifiante en lien direct avec son projet professionnel,

  • Accompagner les projets professionnels individuels des demandeurs d’emploi,

  • Concrétiser un projet de création ou de reprise d’entreprise.

Bénéficiaires :

Publics éligibles :

  • Les demandeurs d’emploi quel que soit leur âge, indemnisés ou non par l’assurance chômage,

  • Les salariés licenciés économiques dans le cadre d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP),

  • Les bénéficiaires du complément de libre choix d’activité (CLCA) ayant un projet de formation,

  • Les créateurs et les repreneurs d’entreprises, accompagnés par une structure dont la compétence en la matière est reconnue (par exemple : BGE, chambres consulaires) dans le cadre de leur projet de création ou de reprise d’entreprise sont également concernés par ce dispositif.

Publics non éligibles :

  • Les personnes relevant des contrats aidés ou dont la formation relève d’autres dispositifs régionaux ou bien relevant de la compétence des employeurs ne sont pas éligibles au dispositif.

Les personnes sorties du système scolaire sont soumises à un délai de carence d’un an depuis l’obtention de leur dernier diplôme, à l’exception des futurs créateurs / repreneurs d’entreprise.

Montant et forme de l’intervention :

Pass Formation permet au bénéficiaire du dispositif d’accéder à une formation qualifiante ou certifiante en lien direct avec son projet professionnel (évolution de carrière, création ou reprise d’entreprises).

Cette aide régionale est attribuée sous forme d’un Chèque Pass Formation. Ce Chèque, demandé directement via Proch’Emploi par le demandeur d’emploi ou par les réseaux d’accueil et d’accompagnement, est nominatif et valable pour une action de formation ciblée et un montant ciblé.

L’aide régionale est plafonnée à un coût horaire de référence de 15 € et ne peut dépasser 6 000 € par stagiaire (des cofinancements sont possibles).

Le bénéficiaire de l’aide recevra un document sous forme de « chèque » nominatif qui précisera la formation visée et le montant attribué. L’entrée en formation doit s’effectuer avant le 31 décembre de l’année en cours. La durée des actions de formation ne peut dépasser 12 mois.

Les formations éligibles

Peuvent être financées dans le cadre du chèque pass formation, les formations éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF) dont les listes sont arrêtées par les partenaires dédiés tels que : le COPANEF, le COPAREF et le C

Toute l’offre de formation et les organismes sont accessibles sur :

  •  http://www.c2rp.fr/formations

Particularité : Pour les demandes de formations sollicitées dans le cadre de création ou de reprise d’entreprise, ce critère ne s’applique pas.

Les formations non éligibles

Les actions qui sont dans la liste suivante ne sont pas éligibles au financement du dispositif :

  • les préparations aux concours ou épreuves d’admissibilité,

  • les formations visant le développement personnel,

  • les formations non médicales impliquant la manipulation du corps humain et de l’esprit,

  • les cours par correspondance sans accompagnement ni tutorat,

  • les formations qui ne débouchent pas sur une qualification suffisante pour occuper un emploi (secourisme, BAFA…),

  • les permis de conduire (véhicule loisir(B) et moto (A)) et les formations de conduite du transport aérien,

  • les formations types licence IV,

  • Les formations obligatoires en cas de création ou reprise d’entreprise.

Instruction, décision et suivi :

Les demandes d’aide doivent être instruites au moins 3 semaines avant le démarrage de l’action de formation.

Les formations éligibles en lien avec un métier en tension ou présentant une difficulté de recrutement sur le territoire sont privilégiées.

La demande est initiée par le demandeur d’emploi, instruite par un conseiller du réseau d’accueil ou de Proch’Emploi et validée par la Région.

Lorsque la demande est validée, le bénéficiaire sollicite un devis auprès d’un organisme de formation. Le dépôt de la demande s’effectue ensuite par l’organisme de formation sur le site suivant :

  • https://aidesenligne.hautsdefrance.fr

La notification de la décision est faite au bénéficiaire par l’envoi d’un document « chèque »  et à l’organisme de formation qui reçoit un arrêté financier.